Accueil Forum Khâgnes Ulm Réforme de l'option histoire et géographie d'Ulm Répondre à: Réforme de l'option histoire et géographie d'Ulm

#1151
jdunlopjdunlop
Participant

Bonjour à toutes et tous,

J’ai l’impression que dans l’état actuel du rapport des forces en présence, la proposition issue de la réunion du 17/12 est peut-être le moins mauvais compromis que nous puissions obtenir.

En revanche, j’ai une réserve sur la « carte de synthèse », à laquelle je préférerais un « croquis de géographie », qui ne prétendrait pas nécessairement traiter l’ensemble du sujet et de son cadre spatial, mais réellement démontrer la pertinence d’une des idées répondant à la problématique, ou encore qui illustrerait la pertinence de la problématique proposée à partir d’un exemple d’échelle locale ou régionale.

La « carte de synthèse » a une légende dont la structure est le plus souvent de type plan de dissertation, ce qui ne correspond pas à proprement parler à la méthode cartographique classique. Cette dernière amène plutôt à une légende organisée en rubriques (plan-tiroirs !!!), ce qui fait tout l’intérêt du croquis lui-même : il superpose, confronte et met en évidence les rapports entre les différents types d’objets qui composent la légende.

Enfin, il est difficile dans le même cours de préparer à la fois à la dissertation en 6h, qui suppose une bonne maîtrise d’un certain nombre d’exemples, de cas susceptibles d’être cartographiés, et à la « carte de synthèse + intro », qui, outre sa méthode propre, s’accommode à merveille de l’ignorance de tout exemple local. Remplacer la « carte de synthèse » par le « croquis de géographie » dont l’échelle ne serait pas imposée permettrait donc de conserver la cohérence du groupe d’étudiants historiens et géographes que nous aurons en face de nous.

Qu’en pensez vous ?

Jérôme Dunlop
Lycée Henri IV